Copie de 2017-10-22 (2)

Hier nous sommes allés applaudir les quatre acteurs de la pièce : " Tant qu'il y a de l'amour"

Un bravo particulier à Marie-Anne Chazel, qui a assuré le show, malgré son pieds dans le plâtre. Mais soit dit en passant, c'est la deuxième pièce que l'on voit avec une actrice avec le pieds fracturé ? Nous devrions peut-être avertir les productions :

"Coucou, c'est nous, on vient de réserver pour voir la pièce, surveillez les actrices !!! " 

Jean et Marie la soixantaine voient leur amour s'étioler au fil de 30 années de vie commune, tous deux ont une aventure, mais pour Jean, dans la journée on batifole, mais le soir c'est sacré : soirée télé avec madame, sauf que madame voudrait passer à autre chose, elle demande à son amant pharmacien de concocter le cocktail qui tue. 

Jean a le cuir épais trois fois il résiste, tout de même la dernière fois, on passe pas loin de la fin, j'ai particulièrement admiré le jeu d'acteur de Patrick Chesnais dont on peut lire sur chaque muscle du visage, la douleur engendrée par le poison !

Tout es bien qui finit bien, Jean part avec sa jeune maîtresse et Marie avec son pharmacien apprenti assassin.

00-00-00 (2)