2016-02-28(1)Samedi 27 février 2016 à 20h30, nous étions confortablement installés au 2ème rang du Théâtre de Paris, 15 rue Blanche.

Avec Daniel Auteuil, Valérie Bonneton et François-Eric Gendron, accompagnés par Pauline Lefevre, nous savions que nous allions passer une très bonne soirée. Mais cette soirée fut au delà de nos espérances, c'est une pièce extraordinairement bien jouée.

2016-02-28(4)

Pourquoi l'envers du décor, d'ailleurs ? Au premier dialogue entre Valérie Bonneton et Daniel Auteuil, mari et femme sur scène, j'ai compris que l'envers du décor c'était en fait les pensées du comédien. Tout le long de l'histoire les quatre acteurs passent du langage parlé au langage pensé, le spectateur n'est jamais largué grâce au regard qui change, à l'intonnation qui évolue... En particulier nous avons assisté à un monologue De Daniel Auteuil, qui pensait à cet instant-là. Son débit de plus en plus rapide, était tel que, la Salle retint son souffle puis, lui rendit hommage en applaudissant à tout rompre.

2016-02-28(2)

L'histoire est classique : Femme, mari, maitresse etc... Du très bon théâtre de Boulevard à voir absolument.

2016-02-28(3)

 

 

Je n'avais jamais vu Daniel Auteuil au théâtre, il est fabuleux, ce qui fut surprenant c'est que : pour lire les différentes  émotions sur son visage, j'ai eu l'impression d'avoir tantôt, Christian Clavier, Jean Lefevre et même Louis de Fumés en face de moi. A la sortie du théâtre mon mari a confirmé ce qu'il m'avait semblé entrevoir.

Bravo à vous quatre  : Standing ovation méritée

00-00-00 (2)